•  
  •  

Mission Inde - Andrha Pradesh novembre 2012

Rencontre avec la Little Angel School

Lors de notre dernier déplacement, nous nous sommes rendus à la Lillte Angel School.
Cette école est un projet mis en place par l'ONG Desire India.
L'ONG Inmalanka quant à elle effectue des projets de sensibilisation à l'écologie et subventionne les projets de parrainages des enfants. SOS pour un monde meilleur parraine depuis deux ans deux enfants issus de la Little Angel School, soit les petits Pooja et Jagdheesh.
Lors de notre intervention, nous avons offerts plusieurs kilos de vêtements ainsi que des jeux pédagogiques.
Les enfants se sont déguisés car ils fêtaient le "Children's day". Nous avons passé l'après-midi avec les enfants et l'équipe de la Little Angel School.

Le potager

La Little Angel School nous souhaite la bienvenue

Panneau explicatif du recyclage

Pooja, la filleule de nos étudiants et son papa

Jagdheesh, le filleul de nos étudiants, sa maman et notre équipe

jeux de société et jeux pédagogiques distribués

sac de centaines de crayons, stylos et autre matériel scolaire

Les démonstrations des jeux éducatifs à l'équipe de professeurs

Repas de midi

Notre présidente aide à la distribution de repas

Pooja, notre filleule

Mr Israël de l'ONG Desire India

Toute l'équipe, de gauche à droite :
Lissa la cuisinière,
Vinola de l'ONG Desire India,
Dana institutrice grande maternelle,
Susheela institutrice moyenne section,
Glory institutrice pré-enfantine,
Indra assistante
En haut :
Irsaël président de l'ONG Desire India
Anand coordinateur de l'ONG Desire India

Village n°6 Veratnagar -  Andrha Pradesh

Dons de vêtements et free medical camp

Nous prenons le bus de nuit qui nous mènera jusqu'à Verat Nagar le 11 au soir - 10 heures de bus sont nécessaires pour rejoindre ce village. Verat Nagar est un village de "Ragpickers" - les villageois ne vivent que du ramassage d'ordures dans les villages aux alentours, qu'ils trient pour trouver des bouteilles qu'ils revendront pour 2 roupies par jour, quand tout va bien. Les ordures sont déversées partout dans le village et triées sur place, la pompe à eau est dans un mauvais état et les ordures y sont présentes. Les enfants sont tous malades (refroidissement), deux cas de tuberculose seront recensés par le Dr. Yacob lors de notre séjour. Nous procédons à une grosse distribution de vêtements dans ce village. Le camp de santé est organisé par Desire India et InMalanka. En outre, l'ONG InMalanka a un projet de réhabilitation de ce village sur plusieurs années. Le sol est en effet pollué naturellement par la fluorose et la population souffre de fluorose dentaire. La fluorose osseuse est également présente pour les cas les plus graves. Un énorme travail est nécessaire dans ce village. Nous étudions le projet de subventionner un camp de santé itinérant régulier en attendant la mise en place de ce projet d'envergure.

l'impact de la fluorose sur la décalcification dentaire

l'école du village mise en place par Mme Marion et l'ONG Desire India

Le village n'est que eau stagnante et déchets, sur toute sa surface. Aucune notion d'hygiène n'existe, la population est analphabète. Les enfants bénéficient enfin d'une école du soir, mise en place par Mme Marion qui pourra aider la population à sortir de ce cycle infernal par l'éducation.

Notre distribution de vêtements pour petits et grands. Plusieurs vêtements par membre sont distribués.

Cette adorable petite bouille est bien malade. Elle pose fièrement pour notre photo.

les cochons vivent avec les villageois et se nourrissent de déchets laissés à l'abandon dans le village

L'une des maisons en dur (rares) du village

le puits du village, l'eau est belle et transparente mais complètement contaminée (fluor naturel contenu en trop grande quantité - déchets des poubelles triées depuis des années et jonchant le sol du village).

Les enfants qui vont à l'école du soir. Elles commencent à parler anglais et sont très fières de pouvoir communiquer avec nous.

une douche à Verat Nagar. C'est à dire, une pierre au sol, cachée par une construction de déchets de plastiques, un seau rouillé et de l'eau stagnante.

Petite fille très malade lors de notre arrivée. En réalité, les enfants étaient presque tous malades.

Les sacs de déchets collectés dans la journée sont ramenés au centre du village pour être triés. Tout ce qui ne sera pas utilisable est laissé tel quel sur place à l'abandon dans le village.

Une petite fille est allée essayer son nouveau tee-shirt et revenue en courant nous tirer par la manche avec sa famille pour que nous la prenions en photo.... Switzerland dis son tee-shirt. Merci donc à ce donateur car elle est très fière de ce nouvel habit plus que les autres.

Un début d'habitation à Verat Nagar (toit emmené par la dernière tempête)

Ou que l'on tourne le regard, le spectacle est identique, eaux stagnantes, ordures, moustiques...

Notre distribution commence

Ce monsieur est très malade et très atteint. Il a eu une fracture de la jambe qu'il n'a jamais soignée (ils ne peuvent aller nulle part pour les soins).

Un logement !

aux abords du puits

Des logements à Verat Nagar

Côté Ecole du soir :)

dès le plus jeune âge, la fluorose fait des dégâts considérables

Les enfants se présentent un à un

petit garçon essayant son nouveau t-shirt

Village n°5 Buradha Mudugula - Andrha Pradesh

Don d'un carton de vêtements pour bébés et achat de 60 draps pour le village

Le village de "la route cassée"... Après nos distributions du jour à Siddipuram et Ramapuram, nous tentons d'arriver au village mais la route est impraticable depuis le passage du cyclone, même pour notre 4x4, les villageois viennent donc à nous à mi-chemin. Le cyclone Nilam qui vient de passer sur le pays les a durement touchés. Le portable de notre présidente sert de lampe de poche, de film et d'appareil photos car la nuit est noire et sans cela nous ne verrions rien. Les villageois sont des paysans sans terre et donc des "Intouchables". Pendant le passage du cyclone ils ont été évacués 5 jours et ont donc perdu 5 jours de travail, ils sont rentrés pour trouver leur village partiellement détruit et les inondations ont continué, les bloquants au village encore 5 jours de plus. 10 jours sans travail, rien de sec, des maisons détruites ou partiellement. Nous offrons donc des vêtements et 7'500 roupies sont débloqués pour acheter des draps, soit un par maison selon la demande, ce qui correspond à 60 maisons. Le riz et le dal, correspondant à leur manque à gagner, sera acheté dès notre retour (envoi de l'argent qui correspond à cet achat). Les draps seront déjà fournis et le président de l'ONG Desire India se charge de cet achat sur place pour nous, dans les plus brefs délais. Concernant les maisons détruites et celles à reconstruire partiellement, Blanche Mattern, présidente de l'ONG InMalanka s'occupe de faire dresser des devis pour ces reconstructions.Bilan janvier 2013, l'ONG InMalanka n'a pu obtenir les sommes nécessaires à la réfection des maisons. Nous ferons un bilan à fin février.

Village n° 4 Ramapuram - Andrha Pradesh

Distribution de vêtements, camp de santé et enquêtes

Distribution pour des centaines de dalits et tribaux qui se succèdent

Camp de Santé - notre présidente et le docteur Yacob

Enquête préalable à la visite des docteurs. Stéphane pose les questions nécessaires à l'évaluation.

Camp de santé - les docteurs et Blanche Mattern de l'ONG InMalanka

Malnutrition sévère, problèmes de santé importants dans cet énorme village de dalits et tribaux (séparé en deux camps). Un camp de santé régulier est nécessaire que nous allons subventionner en attendant la mise en place de nos collaborateurs d'un camps de santé pérenne.

Le docteur Yacob

Notre collaboratrice, Alexandra Ryser avec les médecins du Health Camp

Village n°3 Siddipuram - Andrha Pradesh

Distribution de vêtements

Distribution de vêtements

Pendant la distribution

Essayage approximatif par Israël de l'ONG Desire India pour les adultes

Elle reçoit deux ou trois robes, mais celle-ci, c'est comme un cadeau précieux. Que personne n'y touche !

Les cartons sont posés sur un lit (quatre rondins en bois et un tissage de cordes au milieu)


Village n°2 Venumbakkam - Andrha Pradesh - Tribaux

Distribution de vêtements

A notre arrivée, nous croisons les hommes du village qui rentrent des champs avec des barriques de pesticide dans le dos, sans protections.

les villageois attendent la distribution de vêtements

les villageois nous réclament des vêtements chauds. En effet, cette période de l'année est considéré comme étant froide (20°). A notre grande surprise, ils s'arrachent les quelques pulls ou des sweats. Nous réviserons donc nos jugements, à savoir que à 20° il fait chaud. Et bien non, à 20°, on a très froid quand on vit la majorité de l'année à 45°

le Dr. Yacob nous aide pendant la distribution, il essaie les différentes tailles sur les enfants.

Reconnaissez-vous votre don ?

Nous avons également distribué des vêtements pour hommes et pour adolescents.

Le Docteur Yacob fait les essayages mais attends toujours que nous disions, trop petit - trop grand :)

Les femmes nous expliquent leurs conditions. Elles nous remercient pour leurs familles.

Village n°1 Venumbakkam - Andrha Pradesh - Dalits

Distribution de vêtements, de jeux, de draps et camp de santé

On les appelle les "Intouchables" - le mot "Dalits" (les brisés, les opprimés) s'est généralisé en Inde.
Ce sont des hors castes. 43% des "Dalits" vivent au-delà du seuil de pauvreté en Inde. De la naissance à la mort, traditionnellement en Inde, on fait partie de l'une des 4 castes qui structure le corps social depuis des millénaires.

Les "Intouchables" sont exclus de ce corps social car considérés comme "impurs". Ils exécutent les métiers dits "répugnants" comme les contacts avec les immondices (éboueurs, nettoyeurs des toilettes publiques), avec les cadavres d'animaux (équarrisseurs, tanneurs), avec les saletés (laveurs de linge).

S'ils sont "Intouchables" c'est parce que leur simple contact est "impur", selon la connotation rituelle du terme.
Notre ONG en partenariat avec les ONG Desire India et InMalanka a effectué diverses actions dans des villages de l'Andhra Pradesh dans les villages d'"Intouchables", très très pauvres.

Notre première journée d'actions s'est située à Venubakkam dans les deux parties de villages ("Dalits" : ci -dessous - qui sont dans cette partie des paysans sans terre) puis tribaux en fin de journée. A Venubakkam notre ONG a distribué des vêtements à la population grâce à vos généreux dons, des jeux pour les adultes et des draps pour ceux qui n'avaient rien.

Medical camp avec le Dr Yacob. Première distribution de draps à des anciens du village. Cette photo prise par des journalistes a été publiée avec article sur nos actions dans 3 journaux quotidiens différents de l'Andhra Pradesh qui se sont déplacés quand ils ont su qu'une ONG organisait des distributions.

Avant la première distribution de vêtements

Les villageois attendent leur tour pour un bilan médical et les soins

Des problèmes sérieux sont rencontrés, malnutrition et problèmes cardiovasculaires.

Dr. Yacob devant la banderole du medical camps faite par l'ONG Desire India

Blanche Mattern - ONG Inmalanka

Les enfants sont tous contents de leurs nouveaux t-shirts. Ils demandent à poser pour des photos, pour que on se rappelle :)

Entrée du village

Visite du village

Distribution de draps aux personnes âgées dans le temple du village. Chaque personne a reçu un drap.

Don de jeux de société pour les personnes âgées du village. Ce don nous a été demandé

Les femmes et les hommes attendent leur tour pour un bilan de santé

Arrivée au village

Les anciens attendent la distribution de draps